Archives de catégorie : Non classé

BULLETIN 15 JANVIER 2021

Chers adhérentes, chers adhérents,

Comme nous, vous avez appris hier, jeudi, que le couvre-feu passe à 18 h à compter de demain samedi et sur les 15 prochains jours. Bien évidemment cela nous oblige, pour un certain nombre de cours, à redéfinir leurs horaires et leur modalité. Nous vous remercions de votre compréhension. Nos enseignants préfèrent comme vous le présentiel. Mais tous, nous devons nous adapter à cette situation. Chaque enseignant vous tiendra au courant des nouvelles dispositions (visio, présentiel, vidéo).

Pour conclure sur une note joyeuse et tournée vers l’avenir, voici une page dédiée au partage de la musique classique avec les enfants. Ce lien permet de découvrir des œuvres et des instruments.

Cliquer sur l’image pour accéder au lien

A bientôt

Sandrine David

BULLETIN DU 8 JANVIER 2021

Chers adhérentes, chers adhérents,

Toute l’équipe du conservatoire vous présente ses meilleurs vœux pour une nouvelle année heureuse, sereine et musicale.

On tourne la page d’une année difficile qui a su malgré tout rester dynamique. Nous vous remercions chaleureusement pour votre soutien et les partages de vos vidéos tout au long du dernier confinement. Ces partages ont permis d’enrichir ce bulletin et d’apporter de l’optimisme. Ils ont aussi montré au fil des semaines la vitalité du conservatoire, de ses élèves et de son équipe.

Puisque nous avons la  joie d’avoir pu rouvrir (en partie) le conservatoire, ce bulletin devient mensuel (sauf communication urgente). Bien sûr, nous continuerons d’accueillir vos idées, vos vidéos, vos dessins, vos photos etc… N’hésitez pas à nous en faire profiter tout au long de l’année !

Et pour bien démarrer ce mois de janvier, voici quelques vidéos dont celle d’un extrait du Prélude à l’après-midi d’un faune de Claude Debussy qui est aussi un exemple d’analyse musicale féérique comme l’est cette œuvre enchanteresse !

Cliquer sur l’image

Plus récemment, Igor Stravinky  a révolutionné la musique notamment par son sens du rythme incroyable et la place accordée dans ses compositions aux instruments à vent. Mort il y a 50 ans à peine, il a laissé entre autres chefs d’œuvre : Le sacre du printemps. Pourquoi ce ballet me direz-vous ? Et bien justement parce qu’à tous les hivers succèdent le printemps !

Regardez d’abord le travail de la chorégraphe Pina Bausch tout en énergie vitale et en sublimation de la renaissance des éléments et des hommes.

Pour une version instrumentale intégrale, voici celle historique dirigée par Pierre Boulez, compositeur et chef d’orchestre français.

Bonne écoute et à très bientôt !   

Sandrine David

01 41 19 83 59
sandrine.david@conservatoire-bois-colombes.fr

BULLETIN DU 18 DECEMBRE

Chers adhérentes, chers adhérents,

Nous nous retrouvons pour ce dernier bulletin de l’année 2019 avant de se revoir le lundi 4 janvier à l’ouverture du conservatoire. Celle-ci ne concernera que les mineurs. Adultes et classes d’art lyrique devront encore se montrer patients. C’est déjà un grand pas et un grand bonheur même s’il est incomplet.
Je remercie chaleureusement toutes celles et ceux qui ont participé à ce bulletin par leur contribution ainsi que l’ensemble des enseignants. Vous tous avez rendu «musicalement possible» cette période particulière. J’en profite aussi pour remercier Christine Pichard et Brigitte Galliot, assistantes de l’ombre, indéfectibles, sans qui la vie au conservatoire ne serait pas la même.

Maintenant à suivre un beau cadeau de fin d’année, un concert de Noël tout en tendresse, humour et qualité.

NOTRE CONCERT DE NOEL !

Jean-Christophe Dorchies, professeur de saxophone également à la tête de l’atelier Jazz,  sera notre fil rouge. Véritable homme orchestre, il a enregistré  puis mixé des standards où il assure toutes les voix. (A vous d’identifier le nombre de voix …).

Dans la chorale de Claire Seinguerlet, il y a Nathan qui chante et rythme « Le morceau de sucre », extrait de Mary Poppins.

Voici Tom, Madeleine et une vidéo en famille des élèves de Mélanie Michels (éveil musical).

Hanaé et Aidan interprètent avec leur maman Miora « Petit Papa Noel ».  Miora souligne qu’elle « essaie de faire de la musique, un plaisir avant tout même pendant l’apprentissage ».  On applaudit !

Il  ne devrait pas y avoir d’enfance sans belles histoires contées, écoutées, chantées ou inventées. Non plus que de Noël ! Lisez « le Merveilleux Noël d’Emilie », écrit et chanté par Juliet Dufour et illustré par les dessins de  Milhan, de Gaspard, Madeline, Basile, Tom, Armand et bien d’autres jeunes auteurs anonymes et modestes…

La classe de clarinette de Patricia Fessard fête noël en musique. Pères ou mères noël musiciens c’est un plaisir musical tout en humour. Avec Raphael : A la cour de Vienne ;  Sylvain : Belle de Cornouailles, Hannah : Blue shadow,  Jeanne Greensleeves, Louise :  Mon beau sapin, Mathilde : Souvenirs d’Espagne, Marthe : Etrange secret , Romane : Non loin du phare.

Un tuto très complet de Pierre Vigneron, professeur de Formation Musicale,  pour faire ses premiers pas pendant les fêtes, avec un synthétiseur.

On chante avec  Mélanie Michels, on chante La tendresse de Bourvil avec Mélodie a capella ; on chante  en anglais avec Thaïs, Real about it d’Emeli Sandé.

2020 devait être l’année Beethoven en marquant le 250ème anniversaire de sa naissance (1770). De nombreux concerts ont été annulés… alors on écoute avec encore plus d’attention Pierre-Yves, de la classe de piano de Laurent Alia, dans le Premier mouvement de la sonate n°1 en fa m opus 2 du maître. On poursuit ensuite par une Méditation celle de Thaïs de Jules Massenet avec Jérémie (piano) et Swelie (violon)

Pour conclure ce bulletin si éclectique et riche en propositions, un lien vers le tout nouveau site d’Olivier Lavergne, professeur de guitare. Sur la page d’accueil, cliquez sur « Musique pour l’image » et poursuivez vers Paris swing : un remède à la morosité…  un air de fête, de vie assurément !

Je vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année. A bientôt en 2021 pour une nouvelle année pleine d’espoir et de beaux projets musicaux.

Bien à vous

Sandrine David

Infomation COVID

Bonjour,

Les conditions sanitaires et les décisions prises ne permettent pas d’ouvrir le Conservatoire cette semaine. Les cours continuent donc en distanciel jusqu’au 19 décembre inclus et reprendront en présentiel le lundi 4 janvier 2021. En attendant de vous accueillir à nouveau au sein du Conservatoire, passez de bonnes fêtes de fin d’année.

Le secrétariat

BULLETIN DU 11 DECEMBRE 2020

Chères adhérentes, chers adhérents,

Voici un nouveau bulletin que j’espérais être le dernier de la série confinement… Au moment où j’écris ces lignes, nous n’avons pas de certitudes quant à l’ouverture la semaine prochaine du conservatoire. Il est probable qu’il restera fermé jusqu’en janvier. Quoiqu’il en soit, les cours se poursuivront en distanciel avant de vous retrouver. Le décret à venir devrait nous permettre une communication précise lundi prochain, le 14 décembre.

Alors poursuivons dans notre élan musical et partageons quelques moments d’apaisement et de joie procurés par la musique.

Pour commencer un 4 mains attachant par la famille Boishamond que Krystyna Pasquier, professeur de piano, nous présente : “C’est une gavotte de Cornélius Gurlitt jouée à 4 mains par une maman et son fils qui sont tous les deux dans ma classe. Ils l’ont apprise pendant ce 2e confinement. J’attends maintenant de les retrouver au conservatoire pour que nous mettions encore quelques détails au point.”

Juliet Dufour, professeur de chant qui a créé un conte de noël, vous vous rappelez ? (nous attendons vos dessins ou vos interprétations du chant accompagnant le conte… au plus tard lundi 14 décembre prochain. déjà quelques pépites reçues. Merci !) ;  Juliet Dufour donc chante ici dans le skatepark de Bercy le “duo des fleurs” extrait de Lakmé de Léo Delibes. Cette prestation s’inscrit dans une manifestation nommée « Le classique, c’est pour les vieux »… humour bien sûr et « chahutage » des clichés. La musique classique a bien sa place partout et doit sortir des sentiers battus.

Un jeu à présent, un jeu de lectures de notes, proposé par Pierre Vigneron, professeur de formation musicale.

Un jeu qui vous donne tout de suite les bonnes réponses !

Quel est le lien entre musique du monde et violon ? C’est notre professeur Shafak Kasymova ! Elle enseigne les deux  disciplines (ainsi que la formation musicale) au conservatoire. Elle joue ici des extraits de la sonate n°1en la m de Schumann pour violon et piano et en dit : « J’ai toujours eu envie de jouer cette très belle sonate de Schumann et j’ai eu finalement l’occasion de le faire avec l’excellente pianiste Christine Fonlupt. Avec Elisabetta Locci, nous espérons pouvoir la jouer ensemble un jour à Bois-Colombes… ». On a hâte aussi !

Il écrit des mots et des notes et les joue. Jacques Riou, professeur de flûte est compositeur. Il compose pour tous types de formations. A suivre un quatuor de flûtes, “Flamenco-Blues pour un Prophète” (éditions Combre – 2007),  dont Jacques dit : « La référence au flamenco vaut pour l’énergie qui s’en dégage et celle au blues pour le poids de la vie qu’il suggère. Le lien des deux avec le prophète représente la lutte que chacun doit mener pour prendre ou conserver sa place et construire un avenir meilleur pour tous. »

Au plaisir de vous retrouver prochainement. Je vous souhaite un beau week-end.

Sandrine David

BULLETIN DU 4 DECEMBRE

Chères adhérentes, chers adhérents,

Cette semaine dans notre bulletin, place une nouvelle fois, à la musique et aux partages de nos élèves et de nos enseignants.

On commence par une « dispute » de confinement et un beau montage offert par des élèves de la classe d’Elisabetta Locci.

Vous connaissez peut-être Pierre Verrier, professeur de violon, un des piliers de notre conservatoire ? Secondé par Laurent Alia (professeur de piano), il est aussi le référent des professeurs. Afin de mieux le connaître, il s’est prêté avec humour à « notre questionnaire à la Proust »,  revu et corrigé.

Le principal trait de mon caractère :Ecoute de l’autre
Mes compositeurs préférés :Bach, Pergolèse, Mozart, Haydn, Beethoven, Mendelssohn, Liszt, Brahms, Wagner, Ravel, Fauré
Mes rituels avant de jouer :Je fais une séance de sophrologie.
Deux mots que j’aime : Musicien et pédagogue.
Ces deux mots expriment beaucoup pour moi. Le premier indique mon amour pour la musique bien sûr, mais aussi pour les arts en général. Le deuxième souligne l’amour que j’ai pour mes élèves, mon public et la transmission de mon art.
Mon pêché gourmand :Ouvrir une très bonne bouteille en excellente compagnie !

Claire Gautrot nous invite à écouter un concert de l’Ensemble Clematis

« Ce concert » nous dit Claire Gautrot, professeur de viole de Gambe, « était particulièrement émouvant à jouer puisqu’il a eu lieu le jeudi qui a précédé le second confinement. Après, les scènes musicales se sont tues…. et nous naviguons au gré des annulations de concert. » L’ensemble Clematis accompagne la chanteuse Julie Roset dans un répertoire de compositeurs vénitiens et allemands du XVIIème siècle. Ce programme d’airs sacrés souligne les échanges et les influences constantes dont la musique se nourrit depuis toujours.

Il y a Emmanuelle Haïm à la tête du concert d’Astrée ou Zahia Ziouani au parcours époustouflant écrit avec force et passion… et il y a les fondatrices, les pionnières. Ainsi Claire Gibault et Laurence Equilbey. C’est d’elles, femmes et chefs d’orchestre, dont Jacques Riou , professeur de flûte et infatigable chercheur, nous entreprend maintenant… Alors c’est comment d’être cheffe ?

En savoir plus

Énergique, émouvante, elle l’était aussi. Anne Sylvestre a tiré sa révérence, après des années en chansons impertinentes, drôles, engagées et tendres. Des chansons pour tous les âges. Deux de ses fabulettes à l’écoute, pour préparer noël et célébrer la chanteuse : son Grand Saint Nicolas, enjoué et sa poétique Mélanie dans la neige (clin d’œil à Mélanie Michels, professeur d’éveil musical).

Bonne fin de semaine à tous

Sandrine David

BULLETIN DU 27 NOVEMBRE 2020

Chères adhérentes, chers adhérents,

La réouverture mi -décembre des conservatoires, annoncée hier jeudi 26 novembre, nous a réjouis. Il nous tarde de vous accueillir à nouveau dans nos locaux.

Je souhaite commencer ce bulletin en remerciant chaleureusement Sofia, Gaspard et Madeleine pour leurs magnifiques dessins qui nous ont mis de la couleur au cœur ! Ces dessins illustreront « Le merveilleux noël d’Emilie », un conte écrit par Juliet Dufour, professeur de chant. Vous pouvez lire ce conte et écouter la chanson l’accompagnant en suivant ce lien :

 

Surtout continuez à nous envoyer vos dessins par email (et vos propositions d’écoutes musicales)

Quelques pages de musique maintenant.

Tout d’abord celles partagées par Elisabetta Locci, professeur de Piano. La berceuse de la Dolly suite de Gabriel Fauré à 4 mains par Daphné et Elisabetta.

Une autre élève d’Elisabetta, Lilou,  présente en famille un morceau de U2 avec à la batterie Mattéo élève de Yannick Michel.

 

Claire Seinguerlet dirige la chorale du conservatoire. Elle propose à ses élèves adultes une étude sur les demi-tons de Nicola Vaccai (1790-1848). Ce professeur de chant et compositeur renommé est l’auteur entre autres, d’une méthode de chant qui permet aujourd’hui encore de se perfectionner dans l’art du bel canto.

A Bois-Colombes, la basse est enseignée par Teddy Toursière. Teddy  joue depuis quelques années avec son groupe Chromatik, de la musique inventive et rythmée aux multiples influences.

Pour finir, un rappel et une proposition. Nous aurons la chance d’accueillir le pianiste concertiste Simon Ghraichy au conservatoire. Cet événement prévu initialement courant 2020 a du être reporté pour les raisons sanitaires connues de tous. Les séances de travail avec cet artiste sont reprogrammées et aboutiront à un concert, salle Jean Renoir  (le 2 février 2021, notez-le !).

Ce soir, vendredi 27 novembre, vous avez l’occasion d’écouter ce pianiste grâce à un e-concert au chapeau (la participation est libre, elle vise à soutenir le festival organisateur).  Ce concert, dialogue entre piano, chant, danse et percussions s’achèvera par un temps d’échanges avec les artistes. Pour suivre ce concert, diffusé ce soir : cliquer ici 

Je vous souhaite une belle fin de semaine.

Sandrine David

 

BULLETIN DU 20 NOVEMBRE 2020

 

LE MOT DE PIERRE MONIN 

Chères adhérentes, chers adhérents,

Lors de notre dernière Assemblée Générale, vous avez renouvelé votre confiance au membres du Conseil d’Administration et à l’équipe de bénévoles du Bureau investis à vos côtés : nous tenons à vous en remercier chaleureusement, et continuerons à œuvrer pour que le Conservatoire apporte à chacun d’entre vous la joie d’apprendre et de pratiquer la musique.

Notre Directrice Sandrine David nous propose durant cette période de confinement de garder le lien en partageant ce que la musique révèle d’intime et de profond pour chacun de nous. Cet espace est le vôtre, élèves ou professeurs : n’hésitez pas à nous transmettre vos émotions musicales, projets auxquels vous participez, coups de cœur.

Pour ma part, j’ai choisi une courte pièce baroque française d’Etienne Moulinié, pour partager avec vous les émotions que m’a apporté enfant la pratique du chant choral. Eveil à la sensibilité, effort musical, expression de l’intériorité et jubilation de la pratique en groupe : tout un apprentissage si précieux, dont les notes résonnent toujours aussi nettes plusieurs décennies après.  En cette période difficile, chérissons cette musique si précieuse à nos cœurs.

« Congratulamini mihi omnes » : avec moi réjouissez-vous !

Pierre Monin
Président du Conservatoire

Maîtrise Petits Chanteurs de Versailles – Congratulaminis mihi omnes.wmv

 

LE MOT DE SANDRINE DAVID 

Chers adhérentes, chers adhérents,

C’est avec plaisir que je vous retrouve cette semaine encore avec de nouvelles propositions artistiques. Vous le verrez, nous ne sommes pas à court de créativité pour satisfaire, nous l’espérons, la curiosité de chacun.

Ainsi Juliet Dufour, professeur de chant lyrique, a écrit un conte de noël « Le merveilleux noël d’Emilie » qu’elle vous propose d’illustrer (petits et grands). Ecoutez le conte et la chanson qu’elle a composés :

 

Une restitution  via zoom est prévue le 2 décembre si les conditions sanitaires ne permettent pas le direct (information prochainement). D’ici là prenez vos crayons, nous attendons vos illustrations (photos, scan, …) au plus tard le 28 novembre prochain !

A suivre une vidéo qui rappelle le lien évident entre musique et danse. Krystyna Pasquier l’une de nos enseignantes de piano, y joue,  s’il vous plait, en costume.

« Cette vidéo a été prise l’année dernière au château de Bizy, en Normandie, à l’occasion du Salon du Livre. J’accompagne un couple de danseurs dans un passe-pied, sur une chorégraphie du XVIII s.  Je joue sur un piano Erard de 1855, construit pour l’Exposition Universelle, à la demande de Napoléon III. (PS. Il y a une forte résonance dans le  salon du château, mais cela se laisse écouter; le décor, les costumes et la danse sont aussi agréables à regarder. En plus, c’est en live.) »

 

Professeur de Formation Musicale et d’Harmonie, Pierre Vigneron nous présente l’orchestre symphonique. Profitons-en pour bien identifier chaque instrument et y associer son timbre. (jeu à suivre…)

Avez-vous repéré le trombone ? Sébastien Larrère, professeur au Conservatoire, partage cette présentation toute en humour de son  instrument (merci à Joël Castaingts de nous autoriser à la diffuser).

Maintenant  vous êtes  prêts pour répondre au jeu de timbre de Pierre Vigneron.

Enfin, pour conclure, le coup de cœur de Muriel Laroche, élève d’Harmonie et de Musique Ancienne : la chanteuse mongole Daiqing Tana livre sa version du mantra de la compassion.

En vous souhaitant une belle fin de semaine, toute l’équipe du Conservatoire reste à votre écoute.

Bien à vous

Sandrine David

Conservatoire de Bois Colombes – 7 rue Félix Braquet. 92270 Bois colombes.
e mail : sandrine.david@conservatoire-bois-colombes.fr.

BULLETIN DU 13 NOVEMBRE 2020

Chères adhérentes, chers adhérents,

Une deuxième semaine  s’achève et j’espère que vous trouvez vos repères dans nos propositions de cours.

Durant les vacances de la Toussaint, le Conservatoire a fait peau neuve en débarrassant ses (très grands) placards et certaines salles de quelques excédents…  Nous préparons avec optimisme un retour à la normale ! Merci à ceux qui nous ont prêté mains fortes.

Egalement pendant les vacances de Toussaint, quelque part en Bourgogne s’est  tenu un stage auquel certains de nos élèves ont participé. Après “La Fable Platée” arrangée à partir de l’opéra de J. Ph Rameau, “West Side Story d’Est en Ouest” inspirée par la comédie musicale de L. Berstein est la nouvelle production née du partenariat entre le Conservatoire et le Festival « Les nuits du Mont Rome ». Le stage avait pour but de commencer à travailler cette comédie musicale qui devrait être jouée à Bois-Colombes fin décembre 2021. Les élèves stagiaires ont visiblement passé un moment riche en rencontre, en échange et bien sûr en musique. Qu’ils n’hésitent pas à nous le raconter !

En clin d’œil, un jeu sur les nuances dans West Side Story.

Nous souhaitons par cette lettre vous faire connaitre également le talent de nos enseignants à travers leur site, leurs récitals, leur passion. Aujourd’hui, retrouvez Samuel Guetta, professeur de guitare.

Enfin j’ai le plaisir de relayer ci-dessous les écoutes et le message proposés par Anne-Laure Maldamé, élève et maman d’élèves au conservatoire.  La flûte à bec, le chant choral et la guitare électrique sont autant d’instruments enseignés par nos professeurs…

En vous souhaitant de belles découvertes grâce à ces choix éclectiques.

Bien cordialement

Sandrine David

 LA PAROLE AUX ADHERENTS

Message d’Anne-Laure Maldamé

« Voici trois coups de coeur autour des Quatre Saisons de Vivaldi que je partage avec plaisir :

    * les 4 saisons à la flûte à bec par Les musiciens de Saint Julien, un ensemble baroque que j’ai eu le bonheur de découvrir à l’auditorium du Louvre l’hiver dernier (malheureusement je n’ai trouvé qu’un lien vers une version complète du concert, les 4 saisons commencent à 9’05.) 




    * une interprétation tonique (et convaincante) de l’Eté par une jeune virtuose de la guitare électrique !



     * …enfin l’interprétation a cappella – intense- de l’Hiver par le Choeur Accentus, dirigé par Laurence Equilbey.”




LA PAROLE AUX ADHERENTS

BULLETIN DU 06 NOVEMBRE 2020

Chers adhérentes, chers adhérents,

Nous voilà sous l’actualité d’un nouveau confinement. Et avec elle… de nouveaux défis  à relever pour notre Conservatoire ! Vous le savez, il est loin d’être facile de transmettre la musique par téléphone ou par ordinateur tant la dimension personnelle, la dimension humaine et l’échange “direct” sont importants et déterminants dans les apprentissages. Mais notre motivation de partager avec vous notre passion pour la musique – sous toutes ses formes – reste intacte !

Nos professeurs font le maximum pour répondre à vos attentes et à leur propre souhait de continuer à enseigner. Je suis ravie de constater à ce stade que l’essentiel des cours a pu être ainsi maintenu. Bien sûr, tout n’est pas parfait, tant les réglages sont minutieux à mettre en place. Mais nous progressons. Et je sais pouvoir compter sur la bienveillance et la créativité de chacun. N’hésitez pas, de votre côté, à me contacter. Je suis à votre disposition pour écouter vos questionnements ou propositions.

Je souhaite que ce confinement soit l’occasion d’un dialogue régulier entre nous. Ainsi, vous recevrez chaque semaine un nouveau bulletin d’informations de ma part. Je n’oublierai pas -bien sûr- d’y introduire quelques liens choisis vers ce qui nous passionne. Vous pouvez tout aussi bien y participer.

Voici 3 œuvres à l’écoute :
Les deux premiers extraits proposent une écoute comparative : la même œuvre dans deux interprétations. Cette pièce « La danse du calumet de la paix », (Les Sauvages )extraite des Indes Galantes,  opéra-ballet  de Jean-Philippe Rameau est représentative de la vision occidentale du monde au XVIIIe que l’on retrouve chez des auteurs comme J.J. Rousseau.
Vous identifierez rapidement la forme rondeau, c’est à dire une alternance de couplets et refrain, (refrain deux fois-couplet 1-refrain 2 fois- couplet 2-refrain 2 fois). Notez aussi l’importance de la carrure rythmique longue-brève-brève / longue –brève- brève… A vous d’imaginer une chorégraphie avec vos enfants sur cette musique entrainante !
La première version montre la connivence entre le chef et son orchestre, observez  l’importance du lien entre tous les musiciens. L’autre version présente une chorégraphie contemporaine (le krump)  interrogeant avec énergie sur la violence de notre société et sur notre rapport aux autres cultures, notions déjà présentes chez Rameau.

Le dernier extrait est aussi un rondeau. Il  nous dit l’universalité de la musique par la rencontre inattendue de la musique du monde et du répertoire classique de la viole de gambe.  Romina Lichka, gambiste et Ghalia Benali, chanteuse et poète s’accordent  et explorent un univers inédit mêlant des maqabs classiques arabes, des ragas indiens et la musique de Marin Marais ou d’Antoine Forqueray. Ici un Rondeau de Marin Marais combiné  à une composition Ghalia Benali.


… Et je vous rappelle que la musique du monde et la viole de gambe sont enseignés dans notre Conservatoire.

N’hésitez  pas à nous faire part de vos coups de cœurs musicaux ! Rien de tel pour s’extraire (sans attestation) du mode confiné !

Bien à tous

Sandrine David

Conservatoire de Bois Colombes – 7 rue Félix Braquet. 92270 Bois colombes.
e mail : sandrine.david@conservatoire-bois-colombes.fr.